5 Conseils pour filmer un Spectacle

filmer un spectacle

5 Conseils pour filmer un Spectacle

Aujourd’hui je vais vous livrer mes 5 secrets pour filmer un événement tel qu’un spectacle de magie, une soirée d’entreprise, …
J’espère qu’ils vous seront utiles, n’hésitez pas à compléter en commentaires ! La matériel que j’utilise est un peu poussé mais vous pourrez trouver d’autres outils adaptés à votre budget !

Je vais prendre l’exemple avec un événement qui se passe dans cet hôtel pour une grande entreprise

Cinq conseils pour filmer une belle vidéo d’événement

Si vous devez beaucoup marcher courir caméra plutôt légères dont 1DX Mark II GH5 Sony A7SII. Je filme cet événement avec le 1DX Mark II l’image du 1DX Mark II même s’il est plus lourd que mon gh5. Ceci dit c’est un événement où j’ai pas de tant de distance que ça à faire si j’avais du courir dans tous les sens j’aurais quand même choisi mon gh5. Donc si vous avez beaucoup distance à faire choisissez un appareil léger.

La deuxième chose c’est la fréquence d’image que vous allez utiliser. Avant, en événement je shootais en 25 images par seconde image cinématique, flou de mouvement image cinéma 50 images par seconde pour ralentir mon image en slow motion aux moments intéressants. Ralentir ses plans et si on accélère x2 on peut retrouver sur une vitesse normale alors certes avec un peu moins de flou de mouvement qu’à 25 images par seconde mais ça reste quand même très correct et ça donne un look qui est finalement un look plus proche de celui d’un événement que celui d’un film. C’est pas plus mal un événement très cinématique on peut avoir ce look 50 images par seconde la fréquence d’image. Mon conseil c’est de shooter en 50 images par secondes car vous aurez beaucoup plus de latitude au montage.

Troisième conseil : on va parler stabilisation. Comment est-ce que je stabilise mes vidéos d’événements ? J’utilise deux stabilisateurs : un glidecam hd-2000 et un monopod gimbal 3 axes comme un Zhiyun Crane Pilotfly qui est un stabilisateur de point mécanique. De ce fait il n’y a pas d’électronique à l’intérieur et donc pas de batterie à charger. C’est fiable, ça marchera toujours mais la courbe d’apprentissage un peu longue à ce jour. En stabilisation vidéo c’est vraiment très smooth, très flotté à la fois sur des plans plus main levée donc j’adore cet outil.

Si je suis assez loin de l’événement je met un micro avec une longue focale sur 1DX Mark II sur la caméra !

Quatrième conseils : Pour les optiques il faut prendre un objectifs zoom polyvalent grand-angle que du plan standard longue focale. C’est important en événement d’avoir différentes valeurs de plan différentes pour bien raconter son histoire. En l’occurrence à Dakar j’utilise un 16-35 un 24-70 et un 70-200 grand-angle standard portraits pour les filmer sans forcément qu’il me voit et donc avoir des moments plus naturel. Utiliser des focales qui sont polyvalentes, éviter les focales fixes.

Mon cinquième et dernier conseil : Pour le son, j’ai un rode videomic pro pour prendre les sons ambiants. Ses sons d’ambiance qui vont être liés à ces actions là et qu’il faut absolument capturer puisque c’est ça qui donne de la vie ! A votre goût, rajouter des sons en post production est possible, mais c’est toujours mieux de les capturer un micro de ce genre interviews.

J’éspère que mes conseils vous seront utile dans vos captures !

Commentaires

  1. Pingback: Comment organiser une fête réussie ? - Le blog du Spectacle réussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *